Salut, salut !

A propos de moi…

Je m’appelle Jaenelle. C’est mon nom de plume sur le blog A l’Estudiantine.

Après avoir obtenu une licence et un Master 1 en Langues Etrangères Appliquées parcours traduction, interprétation anglais-français-LSF à Toulouse. Je suis actuellement étudiante dans le Master 2 Communication et Technologie Numérique cohabilité par l’Université Paris-Sorbonne et l’Ecole des Mines d’Ales.

Je suis professeur particulier d’anglais, Français et Langue des Signes sur LiveMentor à mes heures perdues.

 J’ai 22 ans et j’habite dans le sud-est de la France.

A propos de mon expérience tricotesque

J’ai débuté le tricot il y a un moment déjà et je suis avide de nouvelle connaissances : je souhaite notamment apprendre à filer et crocheter. J’ai toujours été très manuelle mais je ne parvenais pas à trouver l’Activité (oui oui avec un grand A) qui me tiendrait des heures durant. Jusqu’au jour où, par une froide journée d’hiver (véridique), je me suis dirigée vers le rayon mercerie d’une grande enseigne pour voir les pelotes de laines. Petite, j’avais suppliée ma grand-mère de m’apprendre et elle avait essayée. Mais j’étais trop jeune, pas assez patiente (et pourquoi mon fil il est tout petiiiiiiiit ??) et j’avais vite abandonné, persuadée que le tricot ne serait jamais fait pour moi ! Et pourtant, ce jour-là, sans connaitre une seule base de tricot, j’ai acheté mes premières aiguilles et mes premières pelotes de laine (la kamikaaaaze). J’ai appris le tricot toute seule. Bien sûr, tout ne s’est pas fait d’un coup, mais aujourd’hui, je pense être capable d’apprendre le tricot à d’autres personnes et de partager mes astuces avec elles. Je sais qu’apprendre en autodidacte n’est pas chose facile: on y va un peu à l’aveuglette, on n’est pas sûre, on se trompe, on recommence encore et encore. Mais quelle satisfaction quand à la fin, on a terminé ce premier projet (quoique un peu raté avec ses trous et ces mailles lâches) et le pire : c’est qu’on l’adore ! ^^

Je suis très vite devenue accro. J’emmène mon tricot partout avec moi : dans la rue, les parcs, à l’université, métro, tramway, voiture, train…Je n’ai pas honte de tricoter devant des gens !

Tricoter m’a permis de me déstresser et d’apprendre à « lâcher prise » comme je dis. Je suis quelqu’un qui va toujours à cent à l’heure et a une idée à la seconde. Le tricot me permet de me détendre, de me concentrer sur une seule chose et de me faire plaisir ! 🙂

A propos du blog…

J’ai crée le blog le 23 Décembre 2013.

Je l’ai nommé « A l’Estudiantine » car je suis étudiante d’une part et j’ai appris le tricot en autodidacte d’autre part. « Estudiant » me faisait penser à un mot de patois (que j’ai inventé je ne pense pas que ce mot existe réellement en patois) ce qui faisait référence à mon origine méditerranéenne.  » A L’Estudiantine » est un nom que je trouve mignon et qui en même temps me correspond.

Sur le blog, je partage mes réussites, mes dernières créations, mes difficultés et mes échecs aussi…Mon souhait est de partager la passion que j’ai pour les arts de la laine au plus large panel générationnel possible. Je fais partie de celles (et ceux) qui pensent que le tricot n’est pas une activité de grand-mère bien au contraire ! Certaines personne de mon âge (et moins) se rattachent à des choses que je juge superficielle : le nombre de « like » sur une photo, faire le buzz sur internet, un tel m’a traité de ça et je règle mes comptes en public sur les réseaux sociaux…Les activités créatives en général, permettent de « revenir sur terre », faire quelque chose de concret pour à la fin, récolter les fruits d’un travail dont on peut être fier. Avec ce blog, j’espère donner envie à des plus jeunes à apprendre à connaitre les arts de la laine avant de les dénigrer et de suivre les idées préconçus avant même de prendre le temps de se faire un avis personnel sur la chose. Et au moins jeunes à partager une passion commune.

Ma ligne éditoriale est souvent décalée et est à mon image. J’écris sur le blog comme j’écrirai pour un ami. J’ai des tendances tricopathe (au grand désarroi de mon chat Figaro) qui en a déjà fait les frais.

Et vous, dites m’en plus sur vous chers triconautes 😉 

jaenelle signature

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !