Faites-vous partie de ces tricoteurs qui ignorent la réalisation d’un échantillon de tricot ? Si c’est le cas, cela pourrait expliquer la raison pour laquelle vous vous trouvez à court de fil durant un projet ou vous retrouvez avec des modèles qui ne correspondent pas au patron.

Qu’est-ce qu’un échantillon, pourquoi est-ce si important et comment vous assurer que vous obtenez le bon échantillon à chaque fois ?

Qu'est-ce qu'un échantillon ?

L’échantillon correspond à la juste mesure de la taille de vos mailles. L’échantillon est composé de deux parties : les mailles et les rangs. Cela signifie que l’échantillon mesure à la fois la largeur de vos points et leurs hauteurs.

Tous les tricoteurs ne tricotent pas de la même manière : certains d’entre nous ont tendance à tricoter serré tandis que d’autres ont une technique plus souple. Vous ne pouvez pas garantir que votre technique de tricot correspond à celle du concepteur. Réaliser des échantillons vous permet donc de faire correspondre tout cela sans avoir à modifier votre style de tricot.

Pourquoi l'échantillon est important ?

Votre vêtement/accessoire ne convient pas 

La raison principale pour laquelle l’échantillon est intéressant est que les mesures finies de votre projet sont celles à quoi vous vous attendez. Si vous tricotez un pull et qu’il corresponde à votre tour de poitrine par exemple, vous devez faire correspondre l’échantillon pour vous assurer que vos mesures correspondent à celles du créateur du patron. De cette façon, vous savez que, lorsque vous suivez le modèle, le tour de poitrine correspondra au vôtre. Si vous ne le faites pas, vous pouvez vous retrouver avec un pull surdimensionné ou un pull dans lequel vous ne pouvez même pas passer la tête !

Vous allez manquer de fil ou aurez des restes de fil

Prenons l’exemple des kits de tricot. Le kit est livré avec le fil dont vous avez besoin pour réaliser le projet et vous souhaitez en faire la plus grande taille. Néanmoins, si vous tricotez moins de mailles par centimètres que l’échantillon, vous vous retrouverez très vite à court de fil avant la fin du projet !

Dans le même style, si vous tricotez plus de mailles par centimètres que l’échantillon, vous aurez beaucoup plus de restes de fil que prévu. C’est particulièrement décevant lorsque vous ne pouvez pas retourner chercher le fil que vous avez acheté pour ce projet.

En vous assurant de tricoter la bonne taille d’échantillon, vous aurez juste la bonne quantité de fil.

Le projet peut ne pas ressembler à la photo

L’échantillon affecte plus que la taille et l’ajustement d’un patron. En effet, le patron pourra avoir des mailles plus lâches ou plus serrées qui donneront des effets complètement différents une fois porté. Parfois, un designer de patron peut faire exprès de jouer avec les échantillons, mais ce n’est pas toujours le cas. Non seulement, l’échantillon affecte le tombé du vêtement et de l’accessoire, mais elle affecte également la chaleur. Lorsque vos points sont trop lâches, l’air froid peut s’infiltrer et vous ne voudrez plus porter ce vêtement ou accessoire pour cette raison.

Comment avoir le bon échantillon ?

Commencer le projet et mesurer au fur et à mesure

Cette option peut fonctionner pour certains patrons tels que les mitaines et les bonnets. Vous pouvez commencer le projet et mesurer l’échantillon. Soyez simplement prêtes à défaire et à recommencer si cela ne convient pas.

Tricoter un échantillon de calibrage

C’est le pari le plus sûr, surtout si vous travaillez sur un projet plus important comme un pull. Jetez un coup d’oeil à votre motif et voyez quelle est la mesure de l’échantillon. L’échantillon standard mesure 10x10cm, mais ils peuvent varier.

Montez deux fois le nombre de mailles requis pour l’échantillon en utilisant les aiguilles recommandées par le patron. Par exemple, si l’échantillon indique 4 mailles par centimètre, monter 8 mailles. Cela vous fera un échantillon plus large à mesurer.

La première chose que vous devrez mesurer est le nombre de mailles. Posez votre mètre de couture sur l’échantillon et comptez le nombre de mailles qui correspondent à 10 cm. Voici votre échantillon pour les mailles.

Placez à présent le mètre de couture à la verticale sur votre échantillon et mesurez le nombre de rangs qui correspondent à 10 cm. Voilà votre échantillon de rangs.

Si vous tricotez le nombre exact de mailles avec votre échantillon : woohooo ! Vous pouvez commencer votre projet direct !

Si ce n’est pas le cas, on continue ensemble encore un peu 😉

Que faire lorsque votre échantillon n'est pas bon ?

Si vous avez plus de mailles que prévu

Votre projet sera trop petit. Vous aurez aussi beaucoup de fil en trop ! Pour résoudre ce problème, vous pouvez essayer de tricoter avec des aiguilles plus épaisses. Cela rendra vos mailles plus lâches et vous permettra de mieux les répartir sur les 10 cm.

Si vous avez moins de mailles que prévu

Votre projet sera trop grand. Vous pourriez même manquer de fil ! Pour résoudre ce problème, essayez d’abord d’utiliser des aiguilles plus fines. Cela vous permettra d’obtenir plus de mailles.

Et si ça ne fonctionne toujours pas ?

Si vous n’avez pas de chance en changeant la taille de vos aiguilles, vous pouvez également essayer différents types d’aiguilles. Par exemple, si vous échouez à obtenir le bon échantillon avec des aiguilles en plastique, vous pouvez avoir plus de chance avec des aiguilles en bambou. Les fibres fonctionnent différemment avec chaque type d’aiguille, par exemple, vous aurez une meilleure adhérence avec des aiguilles en bois. Faites quelques essais pour voir ce qui fonctionne le mieux.

A présent, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas faire vos échantillons ! Alors à vos patrons, à vos aiguilles, c’est parti ! 😉

Laisser un commentaire