Es-tu une tricaddict ? Une accro de la laine ? Une sérial tricoteuse en série ? Pour vérifier si tu es une accro du tricot, voici quelques phrases pour jauger le degré d’addiction ;P :

Quand tu regardes un pull dans un magasin et que tu te dis « inutile de l’acheter, je peux me le tricoter ».

Quand tu as tes étagères qui débordent de laine…mais que tu continues à en acheter malgré tout !

Quand tu languis les prochains longs trajets en voiture, car tu sais que tu vas pouvoir tricoter tout du long !

Quand tu fais commencer des mots du quotidien par « tric » (tricopines, tricothé, triaddict, tricotesque…)

Quand tu peux tricoter et regarder la télé en même temps.

Quand tu te trompes en interpellant tes proches et que tu les appelles « tricot » #histoirevraie (équivaut aussi pour « laine », « pelote » et autre accessoire).

Quand tu commences à dire « encore un rang et c’est bon ».

Quand tu préfères acheter de la laine plutôt que des vêtements.

Si tu as répondu à tous les critères, j’ai l’honneur et le privilège de t’annoncer que tu es officiellement une accro du tricot ! 😀 Si tu n’as pas tout rempli, ce n’est pas grave, tu es en bonne voie pour le devenir petit scarabée 😉

Personnellement, je suis très vite devenue accro. Je peux considérer avoir trouvé l’activité manuelle qui me manquait, celle qui allait occuper la plupart de mes soirées (quand je ne travaille pas à la rédaction de mon mémoire – vivement que cela se termine pour que je repasse au tricot à temps plein ^^ ).

Souvent, l’on me demande pourquoi je tricote autant…Je vous le dis à toutes et à tous qui me lisez, le tricot n’est peut-être pas facile, le tricot peut paraitre ringard et pourtant c’est une activité qui nous fait nous sentir bien (et cela a été largement prouvé scientifiquement) ! Elle nous aide à passer outre les petits tracas du quotidien et peut nous permettre d’augmenter notre confiance personnelle.

C’est une activité qui a su se moderniser et qui se retrouve sur internet, youtube, sur des communautés spécialisées comme Ravelry ou des forums. Elle est à la fois généreuse et profondément humaine où chacune et chacun partage autour d’une seule et même passion, même si nos fibres, nos expériences sont différentes. Je n’ai pas peur de le dire : j’aime tricoter et cela m’importe peu d’être une tric’addict. Au contraire, j’en suis fière ! 😀

Et vous les triconautes, êtes-vous tric’addict ? Que pensez-vous de la tric’addiction ? 😉 

Participez à la discussion 7 Commentaires

  • MB2 dit :

    Moi aussi, et cela ne date pas d’hier, lol.
    Je me souviens vers 7/8 ans, ma maman m’a appris à tricoter, ayant une très mauvaise vue, je n’ai pas accroché à ce moment-là. Mais plus tard, j’ai pris une brochure qui expliquait comment faire et je me suis lancée. Depuis, je tricote, puis j’ai appris à crocheter. J’ai eu des plages où je ne faisais rien, mais j’ai repris il ya bientôt 6 ans et mes petits-enfants me réclament d’apprendre aussi. La plus jeune a commencé à 16/17 mois. Je la prenais entre mes jambes et nous avons fait ensemble une petite pochette pour une poupée. Depuis, elle a grandi et tricote plus ou moins.Elle a fêté ses 7 ans. Son frère a commencé à la même période et avait 5 ans. Il n’en fait presque plus. Leur maman tricote aussi beaucoup, surtout dans le train.
    Voici, MB2

  • daniele pitel dit :

    moi aussi j suis une accro au tricot j tricote des que j ai un moment j ai plein de laine sur mes étagère et j en achète tout le temp la nuit j pense a mes futur ouvrage quand j me promène j me dit que j serai mieux a tricoter voila
    nanon

  • Muriel dit :

    Moi aussi, complètement accro depuis 30 ans : j’ai commencé à l’occasion de ma première grossesse…. et je n’osais pas en parler !
    Merci à toi et toutes les jeunes qui s’y sont mises, grâce à vous, le tricot est moins ringard !!!! Du coup, on peut être fière et s’y adonner sans complexe

    • Jaenelle dit :

      Yes ! La communauté grandit de plus en plus et se fait inter-générationnelle pour mon plus grand plaisir…et celui des triconautes ! 😀 Vive le tricot, vive les tricoteuses et vive la laine !

  • Chantal dit :

    Bonjour. Pour ma part, cela fait un peu plus de 40 ans que je tricote.. Au début pour moi. Puis les enfants sont arrivés… 3 : 2 filles et 1 gamin que j’ai habillé de brassieres et petits chaussons, pulls,gilets,bonnets, enfin de tout ce qui peut se tricoter.. Aujourd’hui je me régale avec mes 3 petits enfants. Toujours un pull en route et en même temps je cherche l’idée du suivant.
    Mon « yoga du soir » dure environ 2 heures.
    Un stock impressionnant de pelotes et de boutons… Ah le plaisir de choisir tel ou tel fil pour le modèle convoité et celui du choix des boutons quand l’ouvrage est fini…. Le plaisir de ma petite fille : mamie, je peux regarder ta boîte de boutons
    Un café tricot a été créé dans notre village et je me rends compte que les travaux d’aiguilles ont encore de beaux jours devant eux.
    Allez, j’ai rendez-vous avec mes aiguilles..

    • Jaenelle dit :

      Bonjour Chantal 🙂 Merci de ton commentaire. J’ai été transporté dans ma propre enfance en lisant tes lignes et dans ma propre pratique. Le tricot est un plaisir simple, « un yoga du soir » où l’on se retrouve avec le cliquètement des aiguilles et la laine qui court entre nos doigts. Merci pour ce beau message et ce partage <3

Laisser un commentaire