Es-tu une tricaddict ? Une accro de la laine ? Une sérial tricoteuse en série ? Pour vérifier si tu es une accro du tricot, voici quelques phrases pour jauger le degré d’addiction ;P :

 – Quand tu regardes un pull dans un magasin et que tu te dis « inutile de l’acheter, je peux me le tricoter ».

– Quand tu as tes étagères qui débordent de laine…mais que tu continues à en acheter malgré tout !

– Quand tu languis les prochains longs trajets en voiture, car tu sais que tu vas pouvoir tricoter tout du long !

– Quand tu fais commencer des mots du quotidien par « tric » (tricopines, tricothé, triaddict, tricotesque…).

Je ne suis pas fou. Ma mère m’a fait faire des tests pour ça.

– Quand tu peux tricoter et regarder la télé en même temps.

– Quand tu te trompes en interpellant tes proches et que tu les appelles « tricot » #histoirevraie (équivaut aussi pour « laine », « pelote » et autre accessoire).

– Quand tu commences à dire « encore un rang et c’est bon ».

– Quand tu préfères acheter de la laine plutôt que des vêtements.

Si tu as répondu à tous les critères, j’ai l’honneur et le privilège de t’annoncer que tu es officiellement une accro du tricot ! 😀 Si tu n’as pas tout rempli, ce n’est pas grave, tu es en bonne voie pour le devenir petit scarabée 😉

Personnellement, je suis très vite devenue accro. Je peux considérer avoir trouvé l’activité manuelle qui me manquait, celle qui allait occuper la plupart de mes soirées (quand je ne travaille pas à la rédaction de mon mémoire – vivement que cela se termine pour que je repasse au tricot à temps plein ^^ ).

Souvent, l’on me demande pourquoi je tricote autant…Je vous le dis à toutes et à tous qui me lisez, le tricot n’est peut-être pas facile, le tricot peut paraitre ringard et pourtant c’est une activité qui nous fait nous sentir bien (et cela a été largement prouvé scientifiquement) ! Elle nous aide à passer outre les petits tracas du quotidien et peut nous permettre d’augmenter notre confiance personnelle.

C’est une activité qui a su se moderniser et qui se retrouve sur internet, youtube, sur des communautés spécialisées comme Ravelry ou des forums. Elle est à la fois généreuse et profondément humaine où chacune et chacun partage autour d’une seule et même passion, même si nos fibres, nos expériences sont différentes. Je n’ai pas peur de le dire : j’aime tricoter et cela m’importe peu d’être une tric’addict. Au contraire, j’en suis fière ! 😀

Et vous les triconautes, êtes-vous tric’addict ? Que pensez-vous de la tric’addiction ? 😉 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !