Aujourd’hui un petit article à toutes celles  et ceux qui voudraient débuter le tricot. Quand j’ai débuté il y a bientôt deux ans maintenant, je l’ai fais en autodidacte et j’ai fais des erreurs, des choses qui auraient pu me décourager si je ne m’étais pas accroché. Ici, je vais vous donner toutes mes astuces pour bien débuter en tricot. 😉

1. QUELLES AIGUILLES POUR DÉBUTER ?

– Quelle taille ?

Pour commencer je recommande d’investir dans des aiguilles assez grosses : des aiguilles de 5mm sans dépasser les 8mm parce que des aiguilles trop grandes seraient trop difficiles à manier. Tricoter avec des aiguilles fines à très fines peut-être très long, et peut même vous décourager si cela devient trop long et laborieux. J’ai un souvenir assez douloureux de mes premières mailles au tricot lorsque ma grand-mère a tenté de m’expliquer. C’était des aiguilles de quelques millimètres à peine et cela m’a très vite découragé. Quand j’ai voulu retenter l’aventure tricotesque à dix-huit ans, j’ai pris des aiguilles de 5mm et c’était déjà beaucoup mieux.

– Quelle matière ?

Pour la matière, vous êtes libres de choisir celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise. J’aime beaucoup mes aiguilles en bambou que j’ai acheté sur le site Amazon. Je trouve que, contrairement aux aiguilles en métal (qui m’attirent juste pour le petit bruit qu’elles font et permettent de tricoter plus vite), les mailles ne glissent pas et l’ont peu s’arrêter en plein ouvrage sans avoir peur de voir toutes ses mailles tomber.

– Droites, circulaires ou à doubles pointes ?

Droites sans hésiter ! J’ai fais l’erreur de commencer avec des aiguilles doubles pointes car je ne savais pas ce que c’était…ERRREEEUUUR ! Combien de fois est-ce que mon premier ouvrage a prit la poudre d’escampette car il n’y avait pas d’endroit où mon ouvrage pouvait se caler entre deux période de travail. Donc, pour commencer misez sur les aiguilles droites ! Vous serez bien à temps de prendre d’autres aiguilles plus tard 😉

2. QUELLE LAINE CHOISIR POUR DÉBUTER UN PREMIER OUVRAGE ?

– Quelle matière ?

Pour commencer, inutile d’investir dans de la laine de super-extra-bonne qualité : zappez le cashemere, soie, alpaga, laine pure et autres laines « de luxe »… Pour votre premier ouvrage, je vous conseille de prendre de la laine acrylique. Parfaite pour débuter, qui peut être abîmée sans regrets de l’avoir payée trop chère. Après, quand vous aurez plus d’expériences, vous pourrez investir dans de plus belles matières sans soucis.

– Quel prix y mettre ?

Prix mini préconisé ! Des tas de pelotes acryliques sont disponibles à petits prix. Si vous souhaitez vous lancez dans un grand projet, une écharpe par exemple, les lots de laines seront vos meilleurs amis pour votre première plongée dans la pelote.

– Où je peux en acheter ?

Merceries, enseignes de loisirs créatifs, marché…Le choix est large à vous de voir selon votre budget car les prix varient selon les endroits et contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’hésitez pas à prendre le temps de comparer entre les différents lieux. Personnellement, je vous recommanderai plus les merceries car je trouve l’ambiance bien plus sympa que nulle part ailleurs 😉

3. QUELS PROJETS POUR ME LANCER ?

(de gauche à droite) 1/ Not boring bow ring de Lily Leprovaux 2/ GAP-tastic Cowl de Jen Geigley 3/ « Fig » Big Cowl de Karen Borrel 4/ Bonnet minutes de July Pouce

J’espère que cet article vous aura aidé à vous lancer dans le tricot ! 😀 N’hésitez pas à me contacter sur ma boîte mail alestudiantine@gmail.com,

Allez-vous vous mettre au tricot ? Ou depuis combien de temps le pratiquez-vous ? 🙂 

Participez à la discussion 10 Commentaires

  • taikae dit :

    Bel article je me suis totalement retrouvée dedans étant moi même autodidacte en cette matière et ayant débuter au mois de septembre 😉

  • P'tite fée dit :

    Je pratique le tricot depuis un an et demi aux aiguilles et deux ans au crochet. N’ayant pas réussi à utiliser des aiguilles droites j’ai acheté une paire d’aiguilles circulaires pas chères et j’ai enfin réussi à réaliser le bonnet de mon fils en les utilisant pour du tricot droit. Depuis j’ai investi dans un kit en métal je préfère et le doux cliquetis des aiguilles j’adore.

    • Jaenelle dit :

      Cela dépends des personnes. Mais les aiguilles circulaires s’utilisent de la même manière que les aiguilles droites lorsqu’elles sont utilisées pour « tricoter droit » et non pas « en rond » 😉 J’adore également ce doux cliquetis je tricote souvent avec les aiguilles en métal pour cette seule et unique raison ^^ (et aussi parce qu’avec on tricote plus rapidement)

  • Lunalithe dit :

    J’ai commencé le tricot il y a moins d’un an, et effectivement, je suis (toujours) sur une écharpe qui n’avance pas parce que mes aiguilles sont trop fines !
    Du coup j’ai décidé de tricoter des chaussettes à mon conjoint pour noel, donc je m’essaie aux aiguilles circulaires, mais aïe aïe aïe, c’est dur quand on a personne pour nous conseiller !! Pas sure d’y arriver !
    (Du coup pour le moment, mes essais de tricot ne sont pas joyeux 😀 )

    • Jaenelle dit :

      Courage ! 😀 Essayez de bien comprendre comment fonctionne les aiguilles circulaires en regardant des vidéos (voici la mienne : Leçon 10 : Tricoter avec des aiguilles circulaires) et en tricotant avec un fil un peu plus gros pour vous entraîner. Après, je pense que vous pourrez revenir à vos aiguilles « normales » et terminer vos chaussettes sans soucis 😉

  • FeedesMailles dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article, que j’aime beaucoup
    Si vous me permettez une petite remarque. Pour mes élèves débutants, je leur propose de venir avec leur matériel. Par contre, s’ils n’en ont pas, je préconise des aiguilles circulaires, et ce pour plusieurs raisons :
    – on ne perd jamais ses mailles avec des circulaires,
    – on n’égare jamais la 2ème aiguille,
    – on peut parfaitement faire du tricot droit en aller-retour comme avec les droites,
    – elles sont beaucoup moins encombrantes : on peut tricoter partout : dans un fauteuil ou une chaise sans être gêné par les accoudoirs, dans les transports en commun, etc… (il faut dire que, personnellement, je tricote partout….. j’ai toujours un encours dans mon sac)
    – et une fois qu’on est habitué avec les circulaires, on peut se lancer dans des tricots circulaires !

    Bien à vous

    • Jaenelle dit :

      Bonjour, tout ce que vous a listé est vrai ! Mon article n’a pas pour but d’être une liste exhaustive au contraire ! Chaque personne est différentes et les situations dans lesquelles on commence le tricot sont différentes. Certains préfèrent les aiguilles droites et d’autres les aiguilles circulaires…Dans un précédent article sur le tricot nomade, je disais que le mieux pour tricoter partout était, comme vous l’avez dit également, les aiguilles circulaires. Merci de votre commentaire ! A bientôt 🙂

  • Marie dit :

    Hello ! pour ma part, j’ai appris à tricoter grâce à youtube l’hiver dernier. J’ai bien évidemment commencé par le graal des débutantes : l’écharpe en point mousse ^.^
    Là où j’habite, il y a un café tricot une fois par semaine. Certes, les dames ont toutes 40 ans de plus que moi mais j’apprends des tas de choses grâce à elle et grâce à des blog comme le tien que j’aime beaucoup by the way 🙂

    Les aiguilles double pointe ont été un fiasco total en ce qui me concerne. Je m’en sors carrément mieux avec les droites ou les circulaires (que j’utilise pour le moment pour tricoter droit pas en circulaire mais ça viendra ^^). Je suis en train de faire mon premier pull en aiguilles de 8. C’est laborieux vu que je n’y connais rien mais les rangs montent vite, c’est bon pour le moral !

    • Jaenelle dit :

      Merci 😀 Continues ton apprentissage et bon courage pour ton pull ! N’hésites pas à m’envoyer une photo quand il sera fini, je la mettrai dans l’album de la page Facebook du blog 😉 Bon tricot !

Laisser un commentaire